Aller au contenu

Publié le :

Parcours au féminin : la Sportstech s'active pour répondre à de grands enjeux sociétaux

#Startup

Elles sont entrepreneures, partenaires ou expertes de la sportstech : ce mois de juillet, nous avons le plaisir de mettre à l’honneur les femmes du réseau Paris&Co qui participent activement à résoudre les enjeux d’innovation du secteur.

 

Rendre la pratique sportive accessible à tous, lutter contre la sédentarité, agir en faveur de la qualité de vie, des conditions de travail (QCVT) ou encore plus largement accompagner les entreprises dans leurs démarches RSE : autant de véritables enjeux de société que les innovations dans le secteur du sport ont toute légitimité à accompagner. Ainsi, nous avons le plaisir de vous présenter une sélection de parcours de personnalités de notre réseau qui œuvrent au quotidien pour faire de l’innovation sportive un moteur d’amélioration générale de la qualité de vie et du bien-être (santé, équilibre de vie perso / travail…)

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars 2021, Paris&Co a lancé son top mensuel de parcours de femmes inspirantes de son réseau - entrepreneures, ou encore expertes : elles se démarquent toutes par leur engagement, leur passion et leur talent !

 

Découvrez ces parcours riches, inspirants et de tous horizons :

 

1. Marine Creuzet est Directrice de la communication et membre du Comex du Groupe SOS, acteur majeur de la lutte contre les exclusions. Engagée pour la justice sociale, elle participe à la fin de ses études à la campagne présidentielle de 2012, et travaillera par la suite à Matignon auprès de deux Premiers ministres.

A partir de 2017, elle contribue au développement de l’association Règles Elémentaires. Le mot d’ordre : faire des règles un enjeu politique, économique et social, et obtenir des mesures concrètes comme la distribution de protections au sein d’établissements scolaires, foyers, centres de détention…

En 2019, elle rejoint le Groupe SOS : né pendant les « années Sida », le Groupe SOS est devenu, en 40 ans, un acteur majeur (22 000 personnes employées, 40 pays) de la lutte contre toutes les exclusions, et agit pour les personnes concernées par des addictions, sans domicile, demandeurs d’asile et réfugiées, victimes de la prostitution, travailleuses et travailleurs du sexe…
Ancienne athlète (400m) de niveau national, Marine conserve un lien fort avec le secteur sportif, particulièrement autour du thème du corps et ses multiples facettes. Elle intervient au Tremplin ainsi qu’au DU “Sport, conduites dopantes et dopage” de l’Université Paris-Saclay. Elle a publié, aux éditions L’Harmattan, Corps sous influence, sur le mouvement “body positive” et ses limites. Elle fait partie de la commission “Lutte contre les violences sexuelles” du Comité national olympique et sportif français (CNOSF).

Découvrir Marine Creuzet sur Linkedin

 

2. Gaëlle Frizon de Lamotte est la fondatrice et CEO d’OLY Be. La mission de la startup, fondée fin 2015, est de rendre le Yoga accessible au plus grand nombre en proposant des milliers de cours chaque mois, à la fois en présentiel dans un réseau de lieux partenaires, et en ligne. OLY Be accompagne aussi une quarantaine d’entreprises dans leur politique de Qualité de Vie au Travail.

C’est après 10 ans de salariat chez Philips, d’abord aux Pays-Bas puis en France, que Gaëlle décide de se lancer dans l’entreprenariat. Son moteur ? L’envie d’élargir son horizon, d’apprendre toujours plus, de rencontrer des gens inspirants au quotidien et de monter une boîte qui ait un impact positif sur la vie des gens.

Si, au départ, OLY Be propose uniquement des cours en studios, le 1er confinement pousse l’entreprise à s’adapter en 48h et à développer l’offre « online », pour enchaîner avec une levée de fonds et le rachat du #1 des cours de yoga en VOD afin de consolider sa brique online. Ce moment critique dans la vie d’OLY Be permettra aussi à Gaëlle de mesurer la force et la capacité de mobilisation de son équipe, alors qu’ils ne sont encore que 5.

L’une des choses qui la rend d’ailleurs la plus fière dans son parcours est le fait d’avoir créé plus d’une vingtaine d’emplois en 6 ans et d’avoir fait d’OLY Be une entreprise à mission.

Gaëlle est passée en 2016 par le programme des Sprinteuses puis a été incubée au sein du Tremplin, avant d’être lauréate de Réseau Entreprendre Paris dont elle est aujourd’hui l’une des mentors.

Découvrir Gaëlle Frizon de la Motte sur Linkedin et Twitter

 

3 & 4. Gaëlle Tanguy et Linda Tadount sont les cofondatrices de Douchlib. Cette jeune startup, incubée au Tremplin, est la 1ère plateforme de réservation de vestiaire et douche en ville dans des établissements partenaires.

Linda a fait toute sa carrière dans l’univers du sport. Sportive elle-même, c’est naturellement qu’elle est devenue animatrice, éducatrice, coordinatrice puis dirigeante de club et enfin, responsable des ressources humaines dans une fédération nationale.
C’est en préparant le marathon de Paris en 2017 que Linda a l’idée de Douchlib. Elle voulait faciliter la vie des runners, qui, comme elle, souhaitent découvrir de nouveaux spots et enchaîner leur journée avec d’autres activités et sorties sans avoir à repasser par chez eux pour se doucher et se changer. Une solution qui permettrait également d’éviter de prendre froid après l’effort. Elle pensait aussi à ses voisins de métro, qui subissaient les dommages collatéraux de sa transpiration (spoiler alert : les filles non plus ne sentent pas la rose quand elles transpirent).

Enfin, avec Douchlib, elle rêve de favoriser la pratique sportive pour tous, partout, tout le temps.
Après 18 ans dans le tourisme et le digital à promouvoir la destination France auprès des clientèles internationales, Gaëlle rencontre Linda à l’IAE Paris Sorbonne Business School dans le cadre de leur Executive Master Marketing. Sensible aux problématiques des territoires urbains en matière de développement durable et de mobilité, Douchlib est pour elle une manière évidente de lever des freins et de répondre à ces enjeux.

En apportant une solution de vestiaires et douches à tous les aspirants au vélotaf ou runotaf, Douchlib et ses partenaires vont contribuer à accélérer l’adoption des éco-mobilités. Une occasion également d’impliquer tout l’écosystème dans une démarche RSE et la lutte contre la sédentarité.

Découvrir Linda Tadount sur Linkedin

Découvrir Gaëlle Tanguy sur Linkedin et Twitter

 

4. Talia Lipiec est la cofondatrice et CEO de fizYou. La startup de sport santé, fondée en 2021 en pleine crise sanitaire, a une vision forte : comme les sportifs professionnels, notre corps est notre outil de travail et savoir en prendre soin, comme eux, devrait être accessible à toutes et tous. Diplômée de l'ESSEC, Talia est experte en Marketing Stratégique.

Après 10 ans à évoluer dans le monde des médias, chez Canal+ puis Vivendi, Talia se lance dans l’entrepreneuriat. Elle s’associe à Florian Patalagoïty, kiné et ostéo de sportifs de haut niveau (aujourd’hui au PSG et pendant longtemps auprès de Venus et Serena Williams) pour permettre de démocratiser la santé et le bien-être et d'en faire bénéficier le monde de l'entreprise. Et ce, grâce à l’expertise de pointe de Florian mise à profit via un contenu adapté et de qualité. Ils seront vite rejoints par Régis Harpocrate en tant que CTO.

Aujourd’hui, l’application fizYou permet aux salariés d’intégrer des micro-pauses sport et santé dans leur journée de travail pour soulager leurs douleurs au bureau, réintégrer de l’activité physique au quotidien et baisser physiologiquement leur niveau de stress, le tout grâce à l’expertise médicale développée auprès des plus grands sportifs. fizYou permet ainsi aux entreprises d’intégrer une démarche concrète d’amélioration de la QVCT et de RSE au cœur de leur stratégie.

Talia et ses associés ont d’abord été accompagnés par Grand Paris Sport puis ont été sélectionnés pour participer au programme Les Sprinteuses de Willa et sont actuellement incubés au sein du Tremplin.

Découvrir Talia Lipiec sur Linkedin et Twitter

 

6. Jennyfer Lecompte est directrice des programmes de recherche et d’innovation de Cap Digital, pôle des transitions numérique et écologique. Issue d’une formation par la recherche en biomécanique appliquée aux domaines de la santé et du sport, elle étudie la plasticité du système neuromusculaire en réponse à différentes sollicitations (étirements, fatigue et entraînement).  Au cours de ces 10 années de recherche académique, elle évolue au sein de l’Institut de Biomécanique Humaine Georges Charpak résolument tourné vers la recherche pluridisciplinaire avec des thématiques allant de la modélisation du système musculo-squelettique à la compréhension des mécanismes lésionnels ou dégénératifs chez l’homme (les très actuels jumeaux numériques en santé…).

En 2014, elle rejoint la startup Natural Grass où elle étudie le lien entre la surface de jeu, la performance et le risque de blessure. Fort de partenariats avec des laboratoires de recherche, tels que le l’INSEP, l’université de Nantes et les Arts et Métiers ParisTech, des fédérations sportives, des clubs et des équipementiers, elle participe au développement de solutions technologiques et préconisations sur l’optimisation des surfaces sportives avec des applications directes dans les clubs professionnels. Chez Cap Digital, avec son équipe, elle soutient la créativité et la compétitivité des acteurs économiques et académiques et les accompagne sur les différents leviers de développement.

Convaincue de l’importance de l’apport de la recherche, elle tente de rendre visible le travail des chercheurs et encourage les acteurs économiques à y faire appel tant sur le plan organisationnel que technologique pour explorer, inventer et relever les défis actuels. 

Découvrir Jennyfer Lecompte sur Linkedin

 

7. Nathalie Paquet est CEO et cofondatrice de Sporty Peppers. Notre enjeu est de motiver pour faire du sport régulièrement ! Sporty Peppers propose une solution ludique et facile d'accès pour une utilisation quotidienne sans équipement dédié, avec le corps comme manette, le tout avec un fort aspect social et collectif. 

Le fil rouge du parcours de Nathalie est de donner l’envie de s’engager, de se dépasser, au travers des technologies d’interaction et du jeu vidéo.  

Nathalie a travaillé 7 ans au Cube, centre pionnier des technologies d'interaction pour la création numérique. En 2010, elle est à l’origine du premier jeu urbain numérique en France.   

De 2012 à 2021, elle dirige l’agence Urban Expé spécialisée dans les expériences numériques : applications, jeux hybrides, espaces immersifs. Après le développement du 1er Escape Game Sportif, Escape to Mars pour KeepCool à the Camp, elle décide de se positionner dans le domaine du sport et du jeu vidéo. 

En avril 2021, elle fonde Sporty Peppers pour pimenter la pratique sportive par le jeu !  Le storytelling et la gamification permettent de nous décomplexer, de nous dépasser et de nous engager au quotidien à faire des mouvements physiques.

Nathalie est alumni du Tremplin et est membre du conseil d'administration de l'Agence Esport. Sporty Peppers est membre du collectif SporTech et a récemment rejoint adidas Breaking Barriers Innovation Lab.

Découvrir Nathalie Paquet sur Linkedin et Twitter

 

 

Plus aller plus loin :

8 mars 2022 : Entrepreneuriat féminin : 36 % des entreprises accompagnées par Paris&Co sont féminines ou mixtes

 

 Retrouvez les anciens numéros :

8 juin 2022 : Ces 8 personnalités qui réinventent le monde du travail !

8 mai 2022 : Ces 8 personnalités font bouger le monde des industries créatives !

8 avril 2022 : 8 parcours de femmes talentueuses engagées pour une innovation alimentaire durable et responsable !

8 février 2022 : Ces femmes qui innovent au service d’une Ville Durable !

8 décembre 2021 : 8 parcours de femmes qui accélèrent le développement des startups

8 novembre 2021 : Ces personnalités féminines engagées et talentueuses de la Handitech !

8 octobre 2021 : Ces femmes qui boostent l’innovation dans la Healthtech !

8 septembre 2021 : 8 femmes de talent qui réinventent le tourisme !

8 juillet 2021 : Parcours de femmes engagées qui stimulent la Sportstech !

8 juin 2021 : Ces 8 femmes audacieuses qui font bouger le monde du gaming !

Partager sur :

Lire aussi #Startup

IA et création de contenus : Quand l’intelligence artificielle fait la Une des médias

propulsé par LINCC

 

Entretien croisé avec les médias Briefstory et RapMinerz

 

Il est impossible aujourd’hui d’ignorer et de fermer les yeux sur les applications de l’IA dans la création de contenus. Selon un rapport du laboratoire d'innovation d'Europol publié cette année, 90% du contenu en ligne pourrait être généré par des IA d’ici 2026. Cette nouvelle donne est portée sur le devant de la scène par l’industrie des médias en particulier qui, elle aussi, doit composer et évoluer avec les possibilités de l’IA. Entre gain de temps et créativité, il est nécessaire de dessiner les contours de cet outil pour mieux le comprendre, identifier ses limites et maîtriser pleinement ses enjeux. A travers cet entretien croisé, Jules Dubernard et Mathieu Bertolo, qui ont cofondé respectivement les médias RapMinerz et Briefstory, deux médias qui reposent sur l’IA, partagent leurs visions et leurs usages de cette technologie.

Ces personnalités talentueuses qui réinventent le secteur de l’Edition !

propulsé par Paris&Co

Ce mois de novembre, nous avons le plaisir de vous présenter un panel de personnalités de notre réseau, dont les parcours riches et l'expérience entrepreneuriale contribuent à booster l’innovation dans le secteur de l’Edition. Quelques exemples : rendre la lecture plus inclusive et accessible à tous, notamment auprès des jeunes générations, apporter de la visibilité aux talents de tous horizons, faire de la lecture un outil de développement, d'ouverture et d'autonomisation des individus, et bien d’autres …

2800 m² flambants neufs au sommet de la Grande Arche

En juillet dernier, Paris&Co lançait le Hub Fintech Europe, un nouvel espace dédié à l’accélération des startups et scale-ups françaises et européennes au cœur de La Défense. Ces 2 800 m² supplémentaires viennent renforcer la dynamique impulsée par Paris&Co il y a plus de 4 ans avec Le Swave, son programme Fintech. Philippe Bourquin, en charge de ces programmes, nous éclaire sur le projet.