Aller au contenu

Publié le :

Vous avez trouvé votre CTO, voici 3 pistes pour le garder !

#Incubation #Startup #Bonnes Pratiques

Les bonnes pratiques de Paris&Co #2

Vous avez passé l’étape difficile de trouver le bon CTO avec lequel vous associer ou de recruter la bonne équipe technique, mais voilà tout ne se passe pas comme sur des roulettes.

Vous avez du mal à vous comprendre, vous trouvez que le développement n’avance pas assez vite et cela génère de l’immobilisme, du stress ou même des départs …

Si vous vous reconnaissez dans ces symptômes, c’est qu’il est temps d’agir pour éviter que votre startup fonce droit dans le mur !

Au risque d’enfoncer des portes ouvertes, l’une des premières raisons de cette situation est le manque de communication entre les équipes. Nick Stock, fondateur de Gembani * et intervenant régulier auprès des CEO et CTO des startups incubées chez Paris&Co, vous propose 3 pistes pour garder votre agilité, fluidifier votre relation au quotidien avec votre équipe technique et surtout éviter qu’ils désertent…

Communiquer … sur des besoins clairs

Vous le savez sûrement, vous en voulez toujours plus. Et c’est normal, c’est dans l’ADN de l’entrepreneur que d’aller toujours plus loin, plus vite et répondre à une problématique qui est importante pour lui.

Cependant, de cette attitude résulte un constat sans appel :

“En moyenne, 80% des fonctionnalités d’un code ne sont pas utilisées.” Nick Stock.

Ce constat, c’est l’équipe technique qui le fait et ça la démoralise.

A chaque développement supplémentaire, vous devez garder en tête la notion de produit minimum viable (MVP) comme outil de priorisation. Aucune fonctionnalité ne doit être superflue.

“Lorsque vous réfléchissez à l’ajout d’une fonctionnalité, je vous conseille de passer du temps avec votre équipe technique pour répondre ensemble aux questions suivantes :

Quel est le besoin ?

De quelle typologie d’utilisateurs émane-t-il et a-t-il été vérifié auprès d’autres ?

Quels impacts cette fonctionnalité a-t-elle sur l’architecture existante ?

Est-ce que vous en avez la même compréhension ? Si non, il est important de partager des définitions communes. 

Rédigez ensuite ensemble vos user stories en mettant l’accent sur ces différents points.” Nick Stock

Si votre équipe comprend vos enjeux et les motivations de vos demandes, elle pourra proposer les solutions techniques adaptées et vous aider à concevoir le meilleur produit possible.

 

Communiquer …. sur des besoins priorisés

Les premières fonctionnalités seront facilement intégrées au code. Cependant, si vous échangez avec votre équipe technique, vous savez sûrement que plus vous en ajouterez, plus il sera plus compliqué de gérer à la fois la création de nouvelles fonctionnalités et la réparation des bugs imprévus en production.

“Vous avez déjà joué au Kapla ? Et bien c’est c’est un peu la même chose. Plus vous ajoutez des pièces, plus la structure devient fragile. Pour continuer d’aller toujours plus haut, il est parfois préférable de revoir les bases de votre développement qui ne sont plus adaptées à vos nouveautés.” Nick Stock

C’est à vous de déterminer l’importance d’une fonctionnalité par rapport à une autre. Par contre, c’est ensemble que vous devez analyser les impacts sur le code existant. Pour développer de nouvelles fonctionnalités, la réfection d’autres parties du code deviendra peut-être également prioritaire.

 

Communiquer … sur des objectifs atteignables

Tout travail fait dans l’urgence, code ou non, ne pourra peut-être pas répondre à l’ensemble des attentes. Pour autant, les commerciaux sont tentés de promettre un délai court à leurs clients, souvent sans consulter l’équipe technique.

“La précipitation est souvent l’ennemi du bien. Annoncer à votre prospect / client que vous devez consulter votre équipe technique pour avoir une vision juste du délai nécessaire est un vrai gage de sérieux.” Nick Stock

Là encore, en réaction l’équipe technique a tendance à allonger les délais pour être certaine d’atteindre l’objectif.

Entre l’équipe commerciale qui raccourcit les délais et l’équipe technique qui les allonge, il est temps de s’accorder sur un processus qui génère moins de tensions !

Supprimer ces tensions revient à créer un espace apaisé et de confiance où chacun se sent libre de dire “Je ne sais pas. Mais je reviens vers toi dès que je sais comment régler ce problème.”

Et maintenant, c’est à vous de mettre en pratique ! Cela peut commencer par des choses simples comme la mise en place d'un système de tickets pour apporter à la fois une communication plus transparente et une organisation mieux définie.

 

Vous souhaitez être accompagnés dans la croissance de votre entreprise et allez plus loin dans l’optimisation de vos processus techniques ? Intégrez les plateformes d’innovation du réseau Paris&Co.

 

*Partenaire de Paris&Co, Gembani vous aide à créer une relation de confiance entre les équipes managériales et techniques. Grâce à ses formats d’office hours et de TechDays, un expert se déplace directement dans votre entreprise et vous apporte des solutions sur mesure.
Partager sur :

Lire aussi #Incubation, #Startup, #Bonnes Pratiques

Paris&Co dévoile les 20 nouveaux lauréats de l’Arc de l’innovation

Le programme innovation sociale de Paris&Co pilote le dispositif d’accompagnement de l’Arc de l’Innovation, aux côtés des territoires de la Ville de Paris, d’Est Ensemble, de Plaine Commune et de Grand-Orly Seine Bièvre. Il organise régulièrement des appels à projets pour développer le potentiel des acteurs de l’économie sociale et solidaire, à fort impact local. Les tous nouveaux lauréats bénéficieront à la fois d’un accompagnement pour créer, pérenniser et/ou essaimer leurs projets sur de nouveaux territoires ; et d’une adhésion illimitée à la communauté d’entraide et de collaboration de l’Arc de l’Innovation. Les coups de cœur du jury ont également reçu un financement à hauteur de 5 000 euros !

 

 

Les Briardines, des pâtes fermières et artisanales 100% franciliennes

Lancée en 2019, la marque Les Briardines propose une variété de pâtes fermières artisanales, élaborées sur une exploitation familiale en Île-de-France. Elles sont fabriquées à base de blé dur cultivé et transformé sur la ferme, dans une agriculture respectueuse de l'environnement. Découvrez l’interview de Charles Pigot, l’entrepreneur et agriculteur à l’origine de ce projet.