Aller au contenu

Les clés pour se développer à l’international : entreprendre au Québec

Les startups françaises sont de plus en plus nombreuses à souhaiter développer leurs solutions à l’international. Ces jeunes pousses privilégient souvent des marchés matures, proches culturellement et déjà structurés offrant la possibilité de toucher un vivier important de consommateurs potentiels. Le Québec est un territoire source de nombreuses opportunités pour les jeunes entreprises françaises, où la barrière de la langue n’est pas un obstacle à l’entrée et le tissu entrepreneurial déjà très dynamique.

L’avenir des compétitions esport : de la structuration des ligues à un système franchisé

L’esport évolue, il s’organise et se restructure au fil des saisons. Son expansion, rapide, a poussé les éditeurs et les organisateurs de compétitions à innover dans la construction de leur modèle compétitif, au travers de ligues (ouvertes ou fermées) ou via d’autres solutions afin de consolider l’écosystème esportif. Ainsi, les compétitions de jeux vidéo s’organisent selon des politiques bien différentes, d’un éditeur plutôt souple avec l’utilisation de son jeu, à celui imposant des règles strictes. Compte tenu de ces évolutions nombreuses et rapides, nous avons voulu dresser un état de l’art de la situation actuelle afin de mieux cerner les perspectives d’avenir quant à la structuration des compétitions d’esport.

Focus sur la structuration des compétitions de jeux vidéo par les acteurs du secteur :

La métropole du Grand Paris : questions autour d’une construction urbaine stimulée par l’innovation

Quels sont les besoins en équipements, en services et en construction dans Paris et sa métropole ? C’était la question phare à laquelle ont répondu les trois invités de la table-ronde « 2030 : Quels besoins, quelles opportunités dans la métropole du Grand Paris pour les startups et PME ? », organisée dans le cadre du Hacking de l’Hôtel de Ville 2020.

Les nouveaux terrains de jeux culturels : à la croisée du réel et du virtuel

Depuis sa sortie en 2016, Pokemon Go est devenu un véritable phénomène de société, démontrant ainsi qu’il y a une réelle appétence du grand public pour des solutions croisant réel et virtuel via le smartphone. Les propositions d’expériences culturelles utilisant les technologies de réalité augmentée, de géolocalisation ou des mécaniques de jeu pour se divertir tout en se promenant ne cessent d’émerger. En parallèle, les musées tentent eux aussi de se réinventer et de proposer une expérience de visite plus interactive et immersive. Comment le virtuel peut-il permettre d’enrichir l’expérience culturelle sans pour autant couper du réel ?