Aller au contenu

Le développement de l'esport amateur en France

L'esport professionnel fait de plus en plus parler de lui. De nombreux acteurs s'appuient sur l'engouement autour de cette pratique dans laquelle les joueurs de haut niveau sont reconnus dans le monde entier pour justifier leur entrée sur ce marché dynamique et très compétitif. A contrario, l’esport amateur est très peu évoqué de manière générale alors qu’il est pourtant à la base du développement de la pratique professionnelle. Pan primordial de cet écosystème, ce dernier ne doit pas être délaissé au risque de passer à côté de la démocratisation de tout le secteur. C'est donc tout naturellement que nous avons décidé, chez Level 256, de dédier le dossier du mois à ce côté de la pratique esportive. Alors que le développement de l’esport amateur est une nécessité pour la popularisation du secteur et malgré de nombreuses problématiques, ce dernier a de beaux jours devant lui... à condition de s’en donner les moyens !

La digitalisation des compétitions : enjeux et problématiques

Lorsqu’il y a quelques années les journalistes et experts du numérique disaient que le digital serait l’avenir de nos sociétés, ils ne pouvaient pas tomber plus justes pour 2020 et 2021. Avec la crise sanitaire, tous les secteurs ont dû se digitaliser afin d’assurer au maximum la pérennité de leurs activités. Parmi ces secteurs, l’esport qui avait cependant un peu d’avance, n’a pas été épargné et a dû également repenser ses événements et sa communication vis-à-vis de ses fans ou de nouveaux acteurs qui se sont tournés vers cette pratique, de manière individuelle ou de manière commerciale et marketing.