Aller au contenu

Publié le :

La Proptech Matera lève 35 millions d'euros pour se développer en Europe

#Levée de fonds #Startup

La startup Matera (ancien Illicopro), alumni de Paris&Co, annonce une troisième levée de 35 millions d’euros auprès notamment de Bpifrance, Mubadala Capital et Burda Principal Investment. Ce tour de table permet à Matera d’accélérer son déploiement en Europe en commençant par le marché allemand.

 

Crée en 2017, Matera facilite la gestion des copropriétés à travers une plateforme collaborative qui permet au conseil syndical de gérer lui-même son immeuble en deux heures par mois, à coût réduit. Pour aider les copropriétaires à résoudre certains problèmes, des juristes et experts comptables assurent un service d’assistance via un chat et par téléphone. L’entreprise affiche une croissance de 300% sur un an et ambitionne de doubler ces chiffres d’ici fin 2021. Elle souhaite également se développer dans plus de 10 grandes villes françaises en plus de Lyon et Marseille. « Ces derniers mois auront été pour nous l’opportunité de démontrer la pertinence de notre proposition de valeur. La crise a accéléré la digitalisation du secteur tout en nous rapprochant de notre logement. Les copropriétaires ont de plus en plus besoin de transparence et de leviers d’actions quant au montant des charges qu’ils payent, et c’est exactement ce que nous leur apportons. Tous ces facteurs font de notre modèle l’avenir de la gestion de copropriété », commente Raphaël Di Meglio, CEO de Matera.

 

Matera vise 6 000 copropriétés clientes et 250 collaborateurs d’ici fin 2021. Elle ambitionne également de se lancer en Allemagne. « Notre objectif à travers cette levée de fonds est bien sûr de devenir l’acteur de référence en matière de gestion de copropriété dans les prochaines années mais, aujourd’hui, la mission de Matera va au-delà de celle du syndic. Nous avons un véritable rôle à jouer dans le rétablissement du lien social à l’échelle locale, au sein de chaque immeuble et quartier, ce que nous avons commencé à faire grâce à notre module d’échange et de communication intra et inter immeuble. Il est également important pour nous que le maximum de nos copropriétés puissent avoir accès aux programmes de rénovation énergétique, et nous travaillons d’ores et déjà avec les pouvoirs publics pour faciliter l’accès à des dispositifs tels que MaPrimeRénov’», parachève Raphaël Di Meglio.

 

Partager sur :

Lire aussi #Levée de fonds, #Startup