Aller au contenu

Publié le :

Ces 8 femmes audacieuces qui font bouger le monde du gaming !

#Startup

Elles sont entrepreneures, expertes, ou encore partenaires des plateformes d’innovation Level 256, dédiée à l’esport, et de LINCC, dédiée aux industries numériques culturelles et créatives : toutes contribuent activement au développement d’innovations et à l’accompagnement des talents du milieu de l’esport et du gaming.  

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes le 8 mars dernier, Paris&Co a lancé son top mensuel de parcours de femmes inspirantes : entrepreneures, expertes, mentors… : elles se démarquent toutes par leur engagement, leur passion et leur talent ! 

Ce mois de juin, nous vous proposons de découvrir 8 parcours de femmes de talent du monde du jeu vidéo et de l’esport !  

Leurs expériences très riches montrent aussi la diversité des chemins qui peuvent mener au monde passionnant des jeux vidéo !

 

 

1. Garance Merholz est la Directrice Générale et co-fondatrice de Protest Labs, startup incubée chez Level 256. Scientifique dans l’âme et passionnée par le fonctionnement de la psyché humaine, Garance réalise des études en sciences cognitives et réalise actuellement un Doctorat à l’université Paris Descartes. Elle a orienté ses recherches sur la perception visuelle, les oscillations cérébrales, l’attention, etc. Des sujets qui l’on amenée sur la voie de la pratique des jeux vidéo, en se penchant notamment sur l’étude des facteurs et fonctions cérébrales en jeu dans les performances des joueurs !  

En 2019, Garance a fondé la startup Protest Labs, qui marie les neurosciences au gaming pour permettre aux joueurs d’accéder aux fonctions de leur cerveau et d’améliorer leurs performances de jeu. Garance souhaite poursuivre ses actions auprès des acteurs de l’esport en mettant à contribution ses recherches en sciences du gaming ! 

Découvrir Garance Merholz sur Linkedin et Twitter 

 

 

2. Hélène Delay, Directrice Générale de Capital Games, est arrivée par hasard dans l'univers du gaming. Après avoir mis un pied dedans, impossible d'en repartir. Elle débute comme stagiaire dans le premier cluster français de jeu vidéo, Capital Games, qui depuis près de 15 ans, porte les intérêts du Jeu vidéo en Île-de-France. Hélène s'est investie dans tous les chantiers de l'association jusqu'à diriger l'ensemble depuis 2014. Soutenue par les entrepreneurs de son board, professionnels du secteur, Hélène donne une nouvelle ambition au cluster et monte de nombreux événements autour de la promotion des œuvres jeu vidéo, de son industrie, de ses acteurs.

Ainsi elle arrive à implanter dans la région : la Game Connection, IndieCade Europe, et construit de toutes pièces "Jeux Made in France". Habitée par la conviction que l'union fait la force et que tout est une question de karma, Hélène anime un réseau de +100 entreprises où l'ambition, la proximité et l'entraide sont les maîtres mots. A noter que Capital Games a son bureau au cœur du Cargo, tout proche de la plateforme LINCC dont elle est partenaire, et de ses startups jeu vidéo. Une proximité favorisant les échanges et les collaborations fructueuses ! 

Découvrez Hélène Delay sur Linkedin ! 

 

 

3. Iris Elbazis est la présidente de WSC Group, un groupe média nouvelle génération spécialisé dans l'esport, lifestyle et gaming, incubé chez Level 256. Gameuse depuis toujours, Iris s’implique très tôt dans le monde du jeu vidéo. En parallèle de ses études de biologie, en neurologie et physiologie du muscle, Iris a ses premiers contacts avec le milieu en devenant bénévole au sein d’une rédaction esport. 

Puis, elle obtient un stage chez Millenium, le site d’actualités de jeux vidéo qui va véritablement l’introduire au monde de l’esport. Elle passe ensuite par Eclypsia après le rachat de Millenium par Webedia.  

Ces expériences nourriront son ambition : aider les projets et talents de l’esport à se développer ! A 31 ans, elle fonde le WSC Group, dont elle aujourd’hui la présidente. 

Iris fait partie des 50 personnalités françaises qui font l’esport en 2020. Elle a aussi intégré le classement « Choiseul 100 Sport & Business » qui met en avant les jeunes leaders et talents du secteur. 

Découvrir Iris Elbazis surLinkedinet Twitter 

 

 

4. Marine Lemaitre est la fondatrice de Piece Of Cake Studios, startup alumni de la plateforme LINCC. Tombée dans les jeux vidéo pendant son enfance, Marine n’a jamais quitté le milieu. Après des études dans une école spécialisée de Game design et Gestion de projet, elle débutera en 2008 son parcours professionnel en travaillant sur les célèbres licences : Alone in the dark, Test drive unlimited 2 ou encore Wakfu.  En 2015 elle créera son entreprise avec son mari, Xavier, avec qui elle travaille depuis 13 ans : Piece of cake studios. Le studio, derrière le premier jeu vidéo, « Hacktag », propose grâce à sa technologie interne des jeux coopératifs et multijoueurs innovants sur PC et Consoles. Aujourd’hui CEO de l’entreprise, Membre du comité d’administration du Syndicat National du Jeu vidéo, et Membre de Women In Game, Marine œuvre pour plus de diversité et mixité dans les équipes du 10ème Art.  

Découvrir Marine Lemaitre sur Linkedin et Twitter  

 

 

5. Cloé Si Hassen est avocate et fondatrice du cabinet Startlaw qui accompagne les startups et entreprises innovantes en Droit des Affaires et Droit du Travail. Ses études de droit en poche, Cloé, amatrice de jeu vidéo depuis plus de 20 ans, a logiquement mis ses connaissances au service de l’esport ! Une des pionnières sur le secteur, elle accompagne depuis ses débuts de nombreux acteurs : équipes, webTV, streamers et organisateurs de compétitions notamment. Cloé s’investit également pour la structuration de l’esport en France et contribue aux réflexions sur les problématiques juridiques spécifiques à ce domaine. Son sujet favori du moment : le contrat de joueur professionnel ! Cloé intervient régulièrement auprès de Level 256 où elle met son expertise au service des jeunes startups qui y sont incubées. 

Découvrir Cloé Si Hassen sur Linkedin et Twitter  

 

 

6. Claire Adamski est productrice chez One Trick Productions, la boite de production et Web TV qui commente les compétitions esportives. Initialement attirée par le monde de l’événementiel musical et des festivals de musique, Claire Adamski effectue des études en Médiation Culturelle à la Sorbonne. Ces années étudiantes lui permettront de créer ses premières connexions avec le monde du jeu vidéo et de l’esport. Après un stage d’assistante de production sur le Festival Stunfest, Claire décroche en 2015 une opportunité sur un poste de chargée de production. Un métier clé qui nécessite une rigueur et une organisation hors pair ! Cette première expérience se révèlera passionnante et lui permettra de monter en compétences, mais aussi en responsabilités. En 2020 marque une nouvelle étape : avec d’autres passionnés de l’esport, elle rejoint la création de One Trick Productions avec le duo de commentateurs esport Chips et Noi ! Un projet actuellement incubé chez Level 256

Découvrez Claire Adamski sur Linkedin et Twitter

 

 

7. Marianne Tostivint est Game Director chez Gamabilis, startup alumni de la plateforme LINCC. Après 5 ans dans l’audiovisuel, en tant que chef monteuse vidéo, Marianne co-fonde en 2005 Totem Studio, entreprise de création et de réalisation de jeux vidéo, spécialisée dans les jeux d’aventure historiques ou inspirés de la littérature. Marianne y est scénariste, dialoguiste et game designer. Elle est notamment l’auteur des projets suivants : Au Cœur de Lascaux (2005), The Secrets of Da Vinci (2007), Nostradamus, la dernière Prophétie (2008), Dracula 4 et Dracula 5 (2013), ABC Murders (2016), etc. Elle s’essaie également au développement avec, en autre, Le Fabuleux Voyage de Marco Polo (2015). 

C’est à cette époque qu’elle se passionne pour la Réalité Virtuelle. Elle rejoint Mando Productions puis Happy IP en 2016 pour travailler à l’écriture de plusieurs prototypes de jeux en VR, dont Nevro Blues, qui sera présenté à Virtuality et Laval Virtual 2017. 

Quelques mois plus tard, elle rejoint Gamabilis, startup spécialisée dans la création de jeux vidéo à Impact ou Game for Change. Marianne s’associe avec Vincent Péquignot, le fondateur de Gamabilis. Ensemble, ils travaillent à monter des projets originaux, ludiques et porteurs de sens et construisent un nouveau modèle économique dans un secteur où les projets sont souvent dépendants de l’argent public. 

Elle est à l’heure actuelle Game Director sur des jeux multi-plateformes qui parlent agroécologie, inclusion et prévention santé, et pilote également le programme de R&D de Gamabilis. 

Elle est également membre titulaire des commissions « Expérience Numérique » et « Savoirs et cultures » au Centre National du Cinéma (CNC), et siège en tant qu’administratrice chez Capital Games, le cluster du jeu vidéo francilien. 

Découvrir Marianne Tostivint sur Linkedin 

 

 

8. Catherine Peyrot est la responsable de la plateforme d’innovation LINCCCatherine débute son parcours professionnel comme attachée de presse freelance en s’occupant, entre autres, des relations presse grand public du jeu vidéo Sim City à l’occasion de son lancement en France. Ce qui devait être juste une opportunité deviendra une vraie passion. Trois ans plus tard, elle souhaite participer davantage à la création des projets et décide de passer de l’autre côté du miroir. Elle s’associe pour monter un studio de développement de logiciels multimédias culturels. Puis en 1999, elle rejoint l’éditeur français Microids chez qui elle occupe le poste de producer pendant plus de 11 ans. Elle y supervise les développements de jeux vidéo principalement d’aventure, comme : Syberia I et II.

Début 2011, Catherine fonde, avec trois autres associés, la SAS ELLEFAN dont son principal objectif est de promouvoir le jeu vidéo comme média de communication et de marketing. Fin 2011, Capital Games lui propose la direction générale du cluster le temps d’un long remplacement. 

En octobre 2013, Catherine intègre l’équipe de Paris&Co avec pour axe principal l’accompagnement des start-ups du contenu numérique, en particulier celles de la filière jeu vidéo. En 2016, avec l’inauguration du bâtiment Le Cargo (Paris 19) émerge la plateforme LINCC, dédiée aux industries numériques culturelles et créatives, dont elle prend la responsabilité. LINCC (acronyme clin d’œil de Zelda) a pour volonté d’accompagner l’innovation pour la création, la production et la diffusion des contenus numériques créatifs, récréatifs, éducatifs et interactifs.  

Découvrir Catherine Peyrot sur Linkedin 

 

 

Retrouvez les anciens numéros de nos Top de parcours inspirants au féminin :  

8 mars 2021 : Femmes et entrepreneures : parcours inspirants 

8 avril 2021 : Femmes inspirantes : 8 parcours de femmes qui stimulent la Foodtech ! 

8 mai 2021 : 8 parcours de femmes qui transforment le monde de la finance ! 

Partager sur :

Lire aussi #Startup

Axomove propose sa solution de télérééducation en Allemagne grâce à son partenariat avec ALVE

propulsé par Tech Care Paris

Dans le cadre de son internationalisation, Axomove accélère son développement par le biais d'un partenariat avec la startup allemande de la e-santé ALVE. Une belle opportunité de présenter leurs synergies dans la prise en charge innovante des patients auprès des centres et professionnels allemands de la rééducation.

Level 256 annonce sa 4ème promotion d’entrepreneurs dans l’esport !

Level 256, la plateforme d’innovation dédiée à l’esport de Paris&Co et ses partenaires sont très heureux de vous présenter les 9 projets qui intègrent la 4ème promotion. Ces sociétés innovantes ont toutes le potentiel d’accompagner les acteurs de l’esport que ce soit les éditeurs, les organisateurs d’évènements, les équipes professionnelles comme amateurs les diffuseurs, les collectivités territoriales, les pratiquants loisirs, … dans le contexte de croissance et structuration qu’est le secteur de l’esport.