Aller au contenu

Publié le :

Vogo : lancement de l’industrialisation du test salivaire de dépistage EasyCov

#Startup

Le consortium formé par la startup Vogo, accompagnée par le Tremplin de Paris&Co, la société de biotechnologie SKILLCELL, la filiale du groupe ALCEN et le laboratoire du CNRS SYS2DIAG annonce le lancement des phases d’industrialisation et de commercialisation de leur test salivaire de détection du Covid 19 nommé EasyCov. Ce test salivaire sera-t-il la solution pour la reprise des compétitions sportives ?

Comme souvent en période de crise, l’innovation est un formidable levier pour penser une nouvelle société et construire des approches plus collaboratives. C’est avec talent que de nombreux entrepreneurs ont réagi en proposant des solutions innovantes et durables pour imaginer l’après. C’est le cas de la startup Vogo qui travaille conjointement avec plusieurs acteurs de la recherche depuis le début de la crise sanitaire à la conception d’un test salivaire express moins invasif qui donne le résultat positif ou négatif en une heure. Pratiqué pour la première fois sur les joueurs du Montpellier handball (MHB), ce nouveau test salivaire pourrait faciliter et accélérer la reprise des compétitions sportives. Fondée en 2014, Vogo a développé une solution qui permet au spectateur, dans un stade, de revoir les actions d’un match sur son smartphone. Forte de son expertise numérique, elle était en charge du développement de l’interface digitale du projet EasyCov.

 

Vogo s’est notamment mobilisé pour le développement de la solution numérique qui permet d’automatiser l’analyse des résultats du test EasyCov nécessaire pour un dépistage massif de la population. La startup a également en charge l’hébergement et la gestion sécurisée des données de santé des patients. Christophe Carniel, co-fondateur et PDG de VOGO, déclare : « La bataille contre le COVID-19, et plus largement les prochaines innovations dans le secteur de la santé, vont aussi se jouer sur le terrain numérique. C'est tout le sens de notre mobilisation au sein du consortium. L'"EasyCov Reader" combiné au portail sécurisé et interopérable que nous avons développé constituent des pièces maîtresses face à ces enjeux. Nous estimons que le test EasyCov adossé à un dispositif numérique a tous les atouts pour favoriser la reprise progressive de l'économie du sport et, à terme, des activités évènementielles à forte densité humaine ».

 

EasyCov est un test salivaire réalisable sur le terrain en moins d’une heure grâce à une lecture des résultats colorimétrique qui permet de diagnostiquer la présence du virus chez les patients testés. Il consiste à prélever une goutte de salive sous la langue du patient à l’aide d’une pipette et doit être effectué par un professionnel de santé. Le soignant doit ensuite déposer successivement le prélèvement dans deux tubes chauffés à 65 degrés grâce à un système nomade de chauffe. « Une heure après, on a le résultat colorimétrique via une application téléchargée par le médecin du club explique Christophe Carniel. La base de données peut-être alimentée au fur et à mesure selon les joueurs à tester. Évidemment, pour les clubs sportifs qui ont besoin d’effectuer des dépistages fréquents, c’est beaucoup moins invasif que la procédure habituelle ».

 

La procédure est donc plus rapide puisque les laboratoires délivrent actuellement le résultat des tests en 24h. Le test a été validé scientifiquement par le CHU de Montpellier qui a trouvé des résultats équivalents à ceux fournis par le test PCR habituel sur un échantillon de 180 patients. Commercialisé à un prix abordable, la facilité de déploiement et la capacité de production importante séduisent déjà de nombreuses ligues nationales. Le Ministère de la santé doit cependant encore se prononcer sur un remboursement éventuel du test afin d’aider les fédérations à financer son achat. Cette décision permettrait de généraliser l’utilisation de ce test pour l’instant proposé uniquement par les laboratoires du groupe Inovie, présents principalement dans le sud de la France. L'obtention du marquage CE pour EasyCov en juin a permis le lancement des phases d’industrialisation et de commercialisation du produit dès la fin du mois dernier.

 

Alexandra Prieux, PDG de SKILLCELL explique : « EasyCov est une innovation forte qui a été conçue, développée en France et qui sera également produite sur le territoire. Le développement a été réalisé grâce à une diversité de compétences locales qui ont contribué à en faire une solution complète qui répond à beaucoup d'attentes : urgence, sureté, simplicité, économie, mobilité... EasyCov a ainsi tous les atouts pour trouver sa place au coeur des dispositifs de déconfinement en France et en Europe ».

Partager sur :

Lire aussi #Startup