Aller au contenu

Publié le :

Transparence totale sur les salaires : l'initiative de Ferpection

#Bonnes Pratiques

Change ta boîte : c’est le nouveau rendez-vous de Paris&Co. Son ambition : insuffler de bonnes idées à partir d’actions positives déjà éprouvées dans des entreprises pionnières, pour changer le monde à petits pas.

 

Rencontre avec Thibault Geenen, co-fondateur de Ferpection, qui a mis en place à l’échelle de son entreprise une grille de salaire totalement transparente, à disposition des salariés comme du grand public.

 

Vacances illimitées, télétravail, initiatives RSE, horaires libres… La grille de salaire publique est une des nombreuses initiatives mises en place par la startup Ferpection. Cette plateforme d’études utilisateurs, qui améliore l’expérience digitale des internautes pour le compte de ses clients, a tout d’une « entreprise libérée ». A la clé de la démarche : des candidats séduits par la culture de l’entreprise et moins de discussions focalisées sur le salaire !

 

Ecouter le podcast : [Change Ta Boite] : Transparence totale sur les salaires, l'initiative de Ferpection

 

Quel constat ?

Que les inégalités salariales proviennent des diplômes, du genre, ou encore des origines du salarié : les règles du jeu en la matière sont opaques pour bon nombre d’entreprises. Et c’est sans compter sur la personnalité de chaque individu, qui influence sa manière de négocier et de se valoriser. Résultat : le sujet génère son lot de longues discussions, de tensions et de frustrations, pour l’employé comme pour l’employeur.

 

Quel est le facteur déclenchant de l'initiative ?

Lorsque Thibaut Geenen et Arnaud Limbourg lancent Ferpection en 2014, ils n’ont pas encore de salarié à leur actif. Le besoin d’harmoniser et d’établir des règles de rémunération claires pour tous ne va émerger que 3 ans plus tard, lorsque l’entreprise compte alors 5 personnes dans l’équipe. La première grille salariale est appliquée et diffusée publiquement en janvier 2018.

 

Quels sont les objectifs ?

En recherchant un mode de rémunération plus équitable, Ferpection espère diminuer fortement le temps de discussion consacré à cette question.

Thibaut compte également booster sa marque employeur :

                                                              

« L’idée était de rendre publique la grille de salaire pour rendre nos recrutements plus efficaces : recevoir des candidatures ciblées et qualitatives en attirant des talents qui adhèrent à la culture de l’entreprise »

 

Comment ça fonctionne ?

 > Consulter la grille de salaire de Ferpection <     

 

La grille de salaire est affichée publiquement sur le blog de la startup. Toutes les explications sont fournies pour pouvoir identifier facilement le salaire correspondant à son profil. Tous les ans, elle est mise à jour en concertation avec l’ensemble de l’équipe.

 

Le principe : un salaire minimum brut, auquel on ajoute un coefficient multiplicateur selon des critères de nombre d’années d’expérience, de coût de la vie et d’ancienneté. Et pour les co-fondateurs, aucune exception : les mêmes règles s’appliquent !

 

 « Dans l’entreprise, il n’y a pas de poste ou de fonction plus importante qu’une autre. Chacun a pour objectif de répondre de la meilleure manière possible aux besoins des clients. Le mérite revient à tous dans la réussite de l’entreprise ! »

 

En accord avec les valeurs de « l’entreprise libérée », Ferpection mise sur l’autonomie et la responsabilisation de tous. L’équipe est sollicitée régulièrement pour les décisions collectives. C’est dans cette logique que la grille de salaire est reliée dynamiquement au business model de la startup. L’idée est que les salariés testent par eux-mêmes l’impact des variations de salaire sur les finances et le résultat net de l’entreprise. Et ainsi de leur donner les moyens de prendre la meilleure décision possible !

 

Quel budget et combien de temps pour lancer l'action ?

« Une journée et une feuille Excel, pas plus ! »

 

Pour la mise en œuvre, rien de plus simple ! Après une documentation préalable, qui est évidemment indispensable pour explorer les différentes pratiques en la matière, il suffit d’une heure seulement pour construire sa première grille Excel. Ensuite, une heure supplémentaire est nécessaire pour avoir un premier feedback auprès de 2 salariés, suivie d’un temps d’ajustement. Et enfin, le projet est présenté à toute l’équipe pour aboutir à une version finale.

 

Quels résultats ?

Ferpection a doublé ses effectifs en 2 ans et affiche un faible turnover : en moyenne 1 départ par an pour 20 salariés.

 

« La grille de salaire a été un vrai facteur d’adéquation culturelle et de motivation pour les candidats. Une dizaine de candidatures sont désormais suffisantes pour mener à terme un recrutement ! »

« Paradoxalement, nous avons tué la discussion sur le salaire, grand moment de gêne pendant les entretiens ! »

 

Quels sont les points de vigilance ?

Un écueil à éviter : introduire de trop nombreuses variables qui complexifient la lecture et ouvrent la porte aux négociations individuelles. Il est également important de rester le plus transparent possible et ne pas céder aux exceptions. Car cela invalide le principe même d’équité qui est introduit par la démarche. Et parce que parfois les frustrations individuelles sont inévitables, une bonne communication est indispensable.

 

« Les non-dits engendrent des fantasmes de toutes sortes. Pour les désamorcer, il est important de favoriser le plus possible la discussion à l’échelle de tous les salariés. Il faut s’assurer que la démarche ait été bien comprise. »

 

C’est possible ailleurs ?

« Cela peut s’appliquer pour des entreprises de taille plus importante », affirme Thibault. Quelques conseils pour que l’initiative soit un succès :  ne pas vouloir aller trop vite, prendre le temps d’auditer la faisabilité et se poser les bonnes questions : mon équipe est-elle prête ? La culture, les valeurs de l’entreprise et mon modèle d’organisation sont-ils adaptés pour intégrer cette nouvelle démarche ? Si vous cochez toutes les cases, il n’y a plus qu’à se lancer !

 

> Plus d'informations sur Ferpection

Retrouvez les anciens numéros de Change Ta Boite !

HomeExchange offre son service d’échanges de maisons à ses salariés

 

Partager sur :

Lire aussi #Bonnes Pratiques

L’innovation RH face à la crise : 11 solutions solidaires pour traverser cette période

La fonction RH où le contact humain et l’échange constituent le cœur du métier sont aujourd'hui particulièrement mis à l’épreuve par la distance nécessaire imposée par la crise. Nous vous proposons de découvrir 11 startups accompagnées par  Rhizome, qui ont adapté leurs solutions  en s’inscrivant dans la dynamique de solidarité qui ont pour objectif d’aider à traverser cette période particulière dans les meilleures conditions possibles.