Aller au contenu

Publié le :

Tencent entre au capital de la pépite française du jeu vidéo Voodoo

#Levée de fonds #Startup

Le géant Chinois Tencent annonce son entrée au capital de la startup Voodoo, alumni de Paris&Co, pour une valorisation de 1,4 milliard d’euros. Cette prise de participation va permettre au studio de jeux français de pénétrer le marché asiatique et de travailler sur une nouvelle catégorie de jeux.

 

Voodoo est à l’origine d’une série de « casual games » très populaires (des jeux dont les concepts sont simples, accessibles à tous, n’importe où et n’importe quand) parmi lesquels figurent : Helix Jump, Crowd City, Hole.io, Papier.io ou encore Fire Balls 3D. Longtemps discrète malgré un chiffre d’affaires en hypercroissance pendant les 4 dernières années et un nombre de téléchargements plus importants que ses principaux rivaux en 2019 (3,7 milliards de téléchargements), l’entrée de Tencent au capital permet à Voodoo de devenir la neuvième licorne tricolore. La startup tricolore permet également à Tencent d’étendre son empire dans le domaine du gaming. Le géant chinois possède déjà les studios Riot Games (League of Legends) et Supercell (Clash of Clans) et détient également 40% du capital d’Epic Games (Fortnite) et 5% d’Ubisoft.

 

Deux ans après une première levée de fonds d’un montant de 172 millions d’euros auprès de Goldman Sachs, la prise de participation minoritaire de Tencent permet au studio de jeu de s’étendre au marché asiatique, seule région où il n’était pas encore bien implanté. “Nous sommes ravis d’accueillir Tencent, une société que nous admirons pour ses jeux et ses applications mobiles grand public de premier plan. Nous sommes impatients de développer ensemble de nouveaux produits pour le marché asiatique et de publier des jeux créés par les nombreux studios de jeux talentueux de la région.” explique Alexandre Yazdi, co-fondateur de Voodoo. Pour s’adapter à ce nouveau marché, la startup va devoir faire évoluer son modèle économique basé principalement sur la publicité. L’autre source de revenus du studio de jeux est la distribution de jeux en provenance d’autres studios. Voodoo travaille actuellement avec près de 400 studios à travers le monde afin de les aider à propulser leurs jeux vers le grand public.

 

Leader mondial de « l’hyper casual gaming », Voodoo souhaite également profiter de ce nouvel apport financier pour s’attaquer à la catégorie de jeux supérieure où règne l’indétrônable Candy Crush. Pour concrétiser cette nouvelle ambition, Voodoo compte créer de nouveau jeux tout en s’appuyant sur ses hits les plus connus en rendant la durée de jeu plus longue et le concept plus complexe. Ces développements vont entraîner de nouveaux investissements technologiques et de nouveaux recrutements dans l’année à venir : « Beaucoup de nouveaux acteurs se sont créés sur le créneau de l'hyper casual, explique Alexandre Yazdi. C'est un marché qui bouge sans cesse, très rapidement, et il faut constamment innover et imposer les tendances pour rester leader. Pour réaliser cela, la culture de l'entreprise est clé, c'est un état d'esprit à entretenir. »

 

En savoir plus sur Voodoo

Partager sur :

Lire aussi #Levée de fonds, #Startup

[Recherche&Co] La rencontre d’une grande école et de l’agence de développement économique et d’innovation Paris&Co

propulsé par Paris&Co

Faire se rencontrer le monde de la recherche, des deeptech et de l’innovation : telle est la mission de Recherche&Co. L’un des premiers partenariats forts initiés par Recherche&Co il y a près de deux ans, porte ses fruits, avec l’incubateur de l’Ecole polytechnique, X-Up. L’objectif : offrir des passerelles entre ces deux écosystèmes au bénéfice de jeunes entreprises très prometteuses.

Le syndicat Première Ligue et Le Tremplin s'engagent ensemble pour accélérer l'innovation dans les clubs professionnels de football

propulsé par Le Tremplin

Communiqué de presse
Septembre 2020

 

Le syndicat Première Ligue, qui représente la majorité des clubs professionnels de Ligue 1, en partenariat avec Le Tremplin, qui œuvre pour accompagner les organisations sportives dans l’anticipation des nouvelles réalités du marché, s’engagent à soutenir l’innovation auprès des clubs de Ligue 1, en facilitant la rencontre entre les clubs de football professionnel et les startups.