Aller au contenu

Publié le :

Six startups du réseau Paris&Co récompensées lors des trophées Parisiens de l’ESS 2020

#Startup

Florentin Letissier, adjoint à la Maire de Paris en charge de l’économie sociale et solidaire, de l’économie circulaire et de la contribution à la stratégie zéro déchet a présenté, mardi 23 novembre, les lauréats des Trophées Parisiens de l’Economie Sociale et Solidaire. Parmi les 12 projets socialement innovants et porteurs de sens retenus, 6 sont issus du réseau Paris&Co.

 

Afin de soutenir l’émergence et la structuration de l’ESS, la Ville de Paris remet depuis plus de 11 ans les Trophées Parisiens de l’ESS. Les projets lauréats de l’édition 2020 ont été sélectionnés parmi 83 candidatures par un jury composé de représentants des principaux réseaux et incubateurs de l’ESS. Ils pourront se partager une enveloppe de 130 000€ et bénéficieront d’un accompagnement personnalisé pour poursuivre leur développement notamment dans leurs démarches de candidatures à la commande publique.

 

« Ces prix contribuent au renforcement de la place de l'ESS dans l'économie de la capitale. Accompagner son développement qui permettra de créer de nouveaux emplois dans les secteurs qu'investissent les structures de l'ESS est essentiel, surtout aujourd'hui. Leur gouvernance collégiale, leur approvisionnement en circuit-court et leur modèle basé sur une lucrativité limitée et sans actionnaires à rémunérer, dotent les structures de l'ESS d'une plus grande résilience et résistance face à la crise » déclare Florentin Letissier, adjoint à la Maire de Paris.

 

Six des projets retenus cette année sont issus du réseau Paris&Co. C’est le cas de l’école des Cuistots Migrateurs, alumni de Smart Food Paris, plateforme d’innovation de Paris&Co dédiée aux enjeux alimentaires. Depuis sa création en 2016, Les Cuistots Migrateurs ne cessent de développer des projets humains autour de la cuisine en révélant les talents de chefs réfugiés. Cette entreprise sociale donne tout son sens à la cuisine qui est avant tout un plaisir, un moment de partage et de rencontres. Forts de leurs succès en tant que traiteur puis de l’ouverture d’un premier restaurant pop-up, les Cuistots Migrateurs ambitionnent désormais d’ouvrir la première école de cuisine gratuite et diplômante afin de préparer des réfugiés à l’obtention du Certificat Qualification Professionnel Commis de Cuisine en quatre mois. Au-delà de former au métier de commis de cuisine, cette école a pour objectif d’aider les réfugiés à reprendre confiance en eux en valorisant leurs compétences culinaires et facilitant leur insertion grâce à l’emploi. La première promotion a intégré l’école en novembre dans les locaux de l’Institut Culinaire de Paris. Les Cuistots Migrateurs ont lancé une campagne de financement participatif afin de financer ce projet qui prendra fin le 3 décembre. Si vous souhaitez apporter votre soutien à ce projet, n’hésitez pas à poser votre pierre à l’édifice ici.

 

Au côté des Cuistots Migrateurs, l'équipe du Paysan Urbain, une autre startup alumni de Smart Food Paris est aussi lauréate de l'édition des Trophées de l'ESS 2020. Le Paysan Urbain est une structure d’agriculture urbaine développant des fermes urbaines agro-écologiques, économiquement viables, socialement responsables et inscrites dans leur territoire tout en étant connectées aux agriculteurs ruraux et péri-urbains. En s’appuyant sur la culture agro-écologique de micro-pousses, cette entreprise porteuse de sens souhaite apporter une contribution locale à plusieurs grands enjeux sociétaux dont l'insertion par l'emploi en créant des emplois valorisants en faveur de personnes en difficulté.

 

Le projet des « couches fertiles lab » des Alchimistes, alumni de l’Urban Lab – le laboratoire d’expérimentations de Paris&Co, a aussi décroché sa place parmi les lauréats. Accompagné par nos équipes à partir de 2017, les Alchimistes proposent une solution innovante de gestion des déchets organiques en milieu urbain grâce à une collecte de proximité en logistique douce (vélos-cargos et véhicules électriques) et un réseau de composteurs électromécaniques. Ces machines permettent de composter de manière accélérée, sans nuisances olfactives en milieu urbain. Le compost obtenu est de très haute qualité et est commercialisé en circuit court. Avec ce nouveau projet de « couches fertiles lab », les Alchimistes ambitionne de créer un site aux portes de Paris destiné à l’expérimentation du compostage de couches. L’objectif est de créer une filière globale depuis l’écoconception jusqu’au traitement des couches tout en sensibilisant le public aux enjeux autour des nouvelles solutions de valorisation de ce type de déchet.

► Vous pourrez retrouver ici l’interview du projet des Alchimistes ;

► Et ici une interview d’Alexandre Guilluy – cofondateur des Alchimistes à l’occasion du Hacking de l’Hôtel de Ville 2018.

 

La startup Pandobac, accompagné depuis septembre 2019 par l’Urban Lab de Paris&Co fait également parti de la liste des lauréats. Pandobac propose aux professionnels de l’alimentaire une solution logistique zéro déchet, reposant sur la location de bacs réutilisables. Ce dispositif permet de remplacer les emballages à usage unique et de garantir la livraison de produits frais aux commerces, marchés, hôtels et restaurateurs. Une solution clé en main qui comprend donc la mise à disposition des bacs de transport, une application web et mobile pour assurer le suivi et l’analyse de l’activité, limiter les pertes et optimiser les cycles de rotation des bacs ainsi qu’un programme de formation et de sensibilisation des différents acteurs (grossistes, restaurateurs) sur la réduction des déchets par la réutilisation.

► Vous pourrez retrouver ici une interview du projet de Pandobac.

 

 

Caracol, accompagnée également par l’Urban Lab de Paris&Co, complète le palmarès 2020 des Trophées Parisiens de l’ESS. Fondée en 2018, l’association porte un modèle d’occupation temporaire à but d’habitat solidaire. Il prend la forme de colocations multiculturelles et solidaires, rassemblant des personnes françaises et réfugiés autour d’un projet de vie commun. Caracol développe des solutions juridiques innovantes, des méthodes d’animation favorisant l’implication et l’autonomie des résidents et un accompagnement social pour favoriser l'accès à un logement durable après la fin du bail d’occupation temporaire. Depuis septembre, ce sont ainsi 23 personnes réfugiées et françaises d’âges, d’origines, de cultures et de parcours différents qui cohabitent dans un immeuble mis à disposition par la RIVP au centre de Paris.

► Retrouvez ici le reportage de Konbini sur Caracol.

 

Enfin, le jury a souhaité décerner un prix honorifique à deux structures parmi lesquels A Travers Fil, lauréat de l’Arc de l’innovation, dispositif de soutien aux initiatives locales et positives de l’Est parisien et grand parisien. A Travers Fil est un atelier de menuiserie et d’ébénisterie partagé installé dans l’incubateur de l’artisanat parisien Métropole 19. L’association propose des formations pour les débutants comme les initiés, mutualise son atelier et ses machines, et fabrique des meubles écologiques et sur mesure à destination des collectivités. Pour transmettre ses savoir-faire et partager les bénéfices du faire soi-même et du réemploi avec les habitants, A Travers Fil a lancé les Ateliers populaires de menuiserie : un atelier accessible à prix libre à destination des habitants des quartiers prioritaires voisins. Pour celles et ceux qui ne viendraient pas jusqu’à l’atelier, A Travers Fil organise également des animations en pied d’immeuble et des chantiers éducatifs avec les enfants et adolescents.

► Vous pourrez retrouver ici l’interview capsule de A Travers Fil.

 

Cliquez ici pour retrouver la liste complète des lauréats.

Partager sur :

Lire aussi #Startup