Aller au contenu

Publié le :

Shippeo lève 20 millions d’euros pour devenir le leader européen de la visibilité prédictive du transport de marchandises

#Levée de fonds #Startup

La startup Shippeo, alumni de la plateforme d’innovation Ville Durable, annonce la clôture d’une série B de 20 millions d’euros auprès de NGP Capital, ETF Partners, Bpifrance Digital Venture et Partech Ventures.

 

Créée en 2014, Shippeo s’est attaqué au sujet complexe de la supply chain en développant un logiciel SaaS afin d’apporter des informations prédictives et en temps réel dans le domaine du transport routier de marchandises. Ce logiciel permet aux clients de Shippeo de suivre leur flotte de livraison et de définir précisément l’heure d’arrivée des camions de marchandises.

 

Pour y parvenir, Shippeo a misé sur l’interopérabilité de sa solution qui permet à ses clients de se connecter à toutes les sources de données des transporteurs et retrouver l’ensemble de ces données sur une seule interface. « Leroy Merlin, qui fait partie de nos grands clients, est passé de 70% à 98% de camions qui arrivent désormais à l’heure » explique Lucien Besse, cofondateur de l’entreprise.

 

Avec cette nouvelle levée, trois ans après la première, l’entreprise ambitionne de renforcer sa position sur le marché européen avec un déploiement en Espagne et au Royaume-Uni. La startup a déjà ouvert des bureaux à Amsterdam, à Düsseldorf et à Milan et génère déjà 75% de son chiffre d’affaires à l’étranger. Shippeo espère également multiplier sa base de client, elle revendique aujourd’hui plus de 50 clients parmi lesquels Schneider Electric, Carrefour, Eckes-Granini ou Leroy Merlin. Cette levée de fonds devrait aussi permettre à la startup de recruter de nouveaux profils afin d’améliorer sa solution en triplant ses investissements en R&D dans l’intelligence artificielle et l’automatisation.  

 

Pour en savoir plus sur Shippeo : https://www.shippeo.com/fr

Partager sur :

Lire aussi #Levée de fonds, #Startup

Rapprochement startup grand groupe : la petite entreprise vend-elle son âme au diable ?

propulsé par Paris&Co

La startup Golden Bees, accompagnée par Rhizome, la plateforme d’innovation HRTech de Paris&Co, a annoncé le 29 novembre une prise de participation majoritaire de Figaro Classifieds à son capital. Pourquoi une startup décide-t-elle de franchir le pas ? Pourquoi cette association fait-elle sens et comment réussir à conserver son ambition entrepreneuriale dans ce contexte sans y perdre son âme ? Réponses avec Jonathan Bordereau, co-fondateur de Golden Bees.