Aller au contenu

Publié le :

Magma Technology adapte sa solution de traçabilité pour la supply chain aux boutiques L’Oréal

#Open Innovation #Startup

Moins de six mois. C’est le temps qu’il aura fallu à la startup Magma Technology, accompagnée par la plateforme d’incubation et d’innovation Ville Durable, pour tester en mode agile sa technologie de supply chain auprès des boutiques Kiehl’s du groupe L’Oréal.

 

[Collaboration startup - grand groupe]

Magma Technology, fondée fin 2018, propose une nouvelle génération de traçabilité logistique qui a pour objectif de révolutionner la supply chain. La startup a intégré la plateforme d’incubation et d’innovation Ville Durable en février 2019 et a rapidement collaboré avec le groupe L’Oréal, pour répondre à une problématique de livraison en boutiques. L’Objectif de L’oréal : digitaliser son suivi des livraisons afin d’améliorer le niveau d’information du personnel en boutique et leur faire gagner du temps. La startup Magma Technology et L’Oréal ont imaginé ensemble le remplacement des emballages en carton par des caisses retournables intelligentes, capables de remonter les informations aux équipes transports mais aussi aux équipes magasins. Une solution qui permet d’identifier les aléas du transport et par conséquent d’anticiper et réduire les impacts organisationnels du non respect des créneaux horaires définis en amont avec les prestataires. Autre atout : réduire les déchets générés par livraisons vers les boutiques Kiehls. « Nous nous sommes très vite entendus et la solution a vite fonctionné notamment grâce au besoin clairement exprimé du côté de L’Oréal : donner les informations utiles aux magasins finaux », explique Mourad El Bidaoui, CEO et fondateur de Magma Technology.

 

Une rencontre rapide pour une expérimentation qui l’est tout autant

 

La rencontre s’est faite rapidement entre les deux protagonistes via une présentation des startups aux partenaires de la plateforme d’incubation et d’innovation Ville Durable. « C’est bien la simplicité de la présentation de la techno et l’état d’esprit de son CEO qui nous ont poussés à vouloir explorer plus loin », se souvient Cécile Quintin responsable projets de Transformation Direct to Consumer chez L’Oréal. La réactivité et la disponibilité des équipes de la startup pour trouver le moyen de collaborer avec le groupe ont été primordiales pour avancer : « leur solution n’était pas complètement prête pour notre business. Nous avons donc pris le temps de bien définir ensemble nos besoins et ils nous ont aidé, surtout grâce à leur ouverture et la façon de tester rapidement, à voir ce qui était faisable ou pas dans le but de mener le projet que l’on souhaitait ».

 

Le projet pilote a démarré en avril dernier avec une préparation en deux mois et une expérimentation de 3 mois sur 90 contenants et 3 boutiques en France, 2 à Paris et 1 à Toulouse. Aujourd’hui, l’industrialisation est en cours d’étude, un business case se prépare pour évaluer les bénéfices opérationnels et environnementaux du test. Comment une expérimentation a-t-elle pu si rapidement être mise en œuvre ? « Grâce à l’application de la méthode agile dans la gestion de projet, la facilité à présenter des solutions simples peu coûteuses pour lancer des POC et la versatilité de la solution de Magma Technology. Cet ensemble nous a permis de vendre le projet en interne et de le faire rapidement. Nous avons réussi à tenir les temps et à adapter la solution dans un temps record », souligne Cécile Quintin. Côté startup, la réactivité et l’agilité des équipes, ainsi que la force de proposition sur des solutions innovantes pour répondre à un besoin métier et pas seulement proposer une solution clé en main, ont été primordiales.

 

Un groupe qui a acquis un « mindset startup »

 

La force de cette collaboration a donc résidé dans la capacité de Magma Technology à comprendre l’environnement métier et à intégrer les demandes de L’Oréal rapidement. « Les équipes autant au sein de l’entrepôt de préparation qu’en boutique ont eu tout de suite une bonne perception du service, aussi bien en physique que sur le logiciel... Passer du temps sur le terrain pour accompagner et expliquer les enjeux fut clé ! », ajoute Cécile Quintin. Si Magma Technology travaille déjà avec huit autres clients, tester sa solution en situation réelle au sein d’un groupe d’envergure internationale a permis à la startup de se confronter à de nouvelles problématiques. « Le groupe a mis en place en interne un mindset startup. C’est vraiment une collaboration parfaite ! », s’enthousiasme le fondateur de Magma Technology.

 

En savoir plus sur Magma Technology

En savoir plus sur L'Oréal

En savoir plus sur le pôle Ville Durable

 

Crédits photos : Free photos / Magma Technology

Partager sur :

Lire aussi #Open Innovation, #Startup

[Recherche&Co] La rencontre d’une grande école et de l’agence de développement économique et d’innovation Paris&Co

propulsé par Paris&Co

Faire se rencontrer le monde de la recherche, des deeptech et de l’innovation : telle est la mission de Recherche&Co. L’un des premiers partenariats forts initiés par Recherche&Co il y a près de deux ans, porte ses fruits, avec l’incubateur de l’Ecole polytechnique, X-Up. L’objectif : offrir des passerelles entre ces deux écosystèmes au bénéfice de jeunes entreprises très prometteuses.

Le syndicat Première Ligue et Le Tremplin s'engagent ensemble pour accélérer l'innovation dans les clubs professionnels de football

propulsé par Le Tremplin

Communiqué de presse
Septembre 2020

 

Le syndicat Première Ligue, qui représente la majorité des clubs professionnels de Ligue 1, en partenariat avec Le Tremplin, qui œuvre pour accompagner les organisations sportives dans l’anticipation des nouvelles réalités du marché, s’engagent à soutenir l’innovation auprès des clubs de Ligue 1, en facilitant la rencontre entre les clubs de football professionnel et les startups.