Aller au contenu

Publié le :

« Le phénomène startup n’a de valeur que s’il est générateur d’entreprises structurées »

#Évènement #Open Innovation

Le Hacking de l'Hôtel de Ville 2018 qui a réuni 1 100 startup a consacré la séquence du StartUp MeetUp, un speed-dating géant entre innovateurs, investisseurs, grands comptes... Interview de Loïc Dosseur, co-directeur général de Paris&Co.

 

Sur le Hacking de l’Hôtel de Ville 2018
« Nous nous sommes concentrés sur les briques demandées par les startup et les partenaires, notamment le Startup Meetup, avec 3 300 rendez-vous qui s’organisent de façon qualifiée. Nous avons renforcé la qualification des rendez-vous pour nous assurer que les contacts pris soient les bons ».


Comment les startup peuvent aujourd’hui monter en gamme et prendre de la puissance économique ?
« Ce mass market startup s’est mis en place il y a quelques années et aujourd’hui on est face à cette masse gigantesque de créateurs. Notre défi est de savoir comment en faire des entreprises pérennes, solides, de croissance : que met-on en place comme outils avec les 110 grandes entreprises avec lesquelles Paris&Co travaille, les investisseurs, l’Etat, les institutions… pour permettre à ces entreprises de quelques personnes de devenir des entreprises de plusieurs dizaines de personnes ? C’est l’enjeu fondamental, sinon le soufflet va retomber. Le phénomène startup n’a de valeur que s’il est générateur d’entreprises structurées qui seront les PME et les ETI de demain ».


Sur l’open innovation
« La préoccupation des grandes entreprises qui sont génératrices du chiffre d’affaires n’est plus seulement de découvrir l’innovation, c’est de réaliser des transformations, de l’intégration et de l’achat d’innovations ».


Sur l’enjeu de la prise de conscience environnementale et sociale des startup
« Je trouve qu’on ne va pas assez loin. Si on arrive à injecter l’idée qu’une entreprise se développera mieux si elle a conscience de son impact, on aura fait un sacré bout de chemin. Il faut qu’on arrive à poster cela dans ces jeunes boîtes au bon moment, de les sensibiliser, de les inspirer, il faut qu’on amène l’acteur décideur économique et politique à émettre les bons signaux, ne pas se contenter de communiquer dessus mais d’exécuter derrière et d’être exigeant dans les résultats ».

En savoir plus sur le Hacking de l'Hôtel de Ville

Interview de Loïc Dosseur - Hacking de l'Hôtel de Ville 2018

Partager sur :

Lire aussi #Évènement, #Open Innovation

La SportTech sur le devant de la scène

propulsé par Le Tremplin

Prenons un pas de côté pour mesurer le chemin parcouru par la SportTech depuis le lancement du Tremplin en 2015. Qui aurait pu imaginer il y a 4 ans qu’une startup du sport puisse faire une introduction en bourse « réussie » si rapidement ? Qui aurait pu imaginer cette croissance phénoménale du nombre d’incubateurs liés au Sport rien qu’en Europe (16 aujourd’hui contre 1 seul en 2015) ? Qui aurait pu imaginer que les incubateurs liés au sport des quatre coins du monde puissent associer leurs forces et leur ambition pour faire rayonner la SportTech à travers un événement comme Le Tremplin_Invest ?

Option startup devient Option innovation

Pour cette 5ème édition, l’opération « Option Startup » devient « Option Innovation ». Un changement de nom pour marquer la volonté de sensibiliser les jeunes aux métiers émergents dans toutes les structures innovantes de France. En 2019, près de 1 000 entreprises partageront leurs quotidiens et les parcours originaux de leurs collaborateurs avec 20 000 collégiens et lycéens.