Aller au contenu

Publié le :

Le CES de Las Vegas : un vivier de contacts pour poser les premiers jalons de l’internationalisation de sa startup

#Startup

Six startups de Paris&Co se sont rendues en janvier au CES (Consumer Electronic Show) de Las Vegas : le salon américain quasiment incontournable pour toute startup souhaitant s’exporter outre-Atlantique. Trois d’entre elles, LSee, Actility et 3D Sound Labs, nous expliquent pourquoi elles sont parties avec leur équipe.

LSee (Le Tremplin), qui permet de suivre en temps réel son métabolisme via un objet connecté, a envoyé quatre de ses émissaires pour la première fois à Las Vegas au CES. Principal intérêt : « Cela nous a permis d’avoir énormément de contacts avec la presse (surtout française), des investisseurs, et distributeurs, et d’avoir un premier « test » du marché américain », résume Cyril Torre, CEO de LSee. Et leurs homologues américaines ? « Nous avons eu pas mal de contacts avec les autres startups françaises mais très peu avec des étrangères. Nous étions sur le pavillon French Tech, donc seulement entourés de Français. Le public était d’ailleurs également très français. On part à Vegas pour rencontrer tout l’écosystème français. C’est un paradoxe mais ça n’est pas pour nous déplaire ». Bilan : la startup a entamé des discussions suite au CES, avec des partenaires, des distributeurs ou encore des investisseurs.

3D Sound Labs, qui était déjà présente au CES 2015 a dépêché 5 personnes de l’équipe pour représenter la startup, qui commercialise un casque au son 3D. Sélectionnée parmi les 20 startups accompagnées par Business France et la French Tech, 3D Sound Labs avait pour objectifs de « trouver des partenaires et des distributeurs à travers le monde entier. Cette édition a été source de discussions intéressantes et de rendez-vous pour la suite. Nous sommes donc ravis », confirme Maxime Sabahec Marketing Manager chez 3D Sound Labs, qui faisait partie du voyage. A noter que « la présence des startups françaises était remarquable sur l'Eureka Park. C'est l'occasion d'échanger sur le stade d'avancement de chacun et de partager les contacts et best practices ». Ayant prévu de rester sur place la semaine suivante, l’équipe a rempli son agenda grâce à ses contacts sur le salon !

Chez Actility, qui développe des outils de pilotage à distance des appareils électriques pour les entreprises et des solutions de gestion de l'énergie pour les particuliers, le premier CES de l’équipe a permis avant tout de nouer des contacts.

Quelques conseils avant de partir pour votre premier CES ? Préparation et anticipation. Pour Boris Dezier d’Actility, il faut avant tout « anticiper les réservations d’hôtel et d’avion notamment », tandis que pour Maxime Sabahec, « un bon salon passe surtout par une bonne définition de ses objectifs ». « Bien préparer sa communication et son stand et surtout démystifier l’évènement. Cela reste un salon, certes avec énormément de visiteurs, mais un salon tout de même », nuance Cyril Torre.

> En savoir plus : 6 startups de Paris&Co au CES

 

Partager sur :

Lire aussi #Startup