Aller au contenu

Publié le :

Jenji, la fintech du Swave lève 6 millions €

#Startup

Jenji

Jenji, fintech accompagnée par Paris&Co au Swave, annonce le 23 septembre une levée de fonds de 6 millions € auprès de Axeleo Capital.

 

Jenji, la fintech française de premier plan de l’Expense Management déjà présente dans 3 pays annonce une série A de 6 M€. Après avoir soutenu massivement Lunchr pour dépoussiérer les tickets-restaurants, le plus gros fonds d’investissement français Idinvest prolonge ainsi ses positions dans l’expérience collaborateur en menant ce tour d’investissement, complété par Axeleo Capital, investisseur historique de la société.

 

Jenji permet de transformer totalement l’expérience collaborateur de la note de frais. Un employé peut grâce à l’application Jenji prendre une photo de son reçu papier, obtenir en 3 secondes l’extraction automatique de toutes les informations sur le ticket (grâce à une IA bluffante totalement développée en interne), puis tout simplement jeter le papier, en toute légalité. Plus aucune autre action n’est alors nécessaire pour le collaborateur ; la dépense est déclarée et il n’aura même pas à se connecter en fin de mois pour effectuer ces actions devenues entièrement automatiques.

 

Jenji est une solution SaaS complète, permettant d’agir en véritable hub de l’Expense Management en se synchronisant avec les ERP comptables du client (SAP, Oracle, Cegid, Sage, etc), la paie (ADP, etc), mais aussi tous les systèmes connexes ; entrée-sortie de personnel avec les logiciels HCM type Workday, SSO et annuaires, systèmes de ticket-restaurants comme Edenred ou Sodexo, systèmes de travel etc.

 

Plusieurs objectifs : réduire les copies et exports manuels d’un système à l’autre, et donc le risque d’erreurs ; mais aussi permettre une chaîne de traitement complète, fluidifiée, lean.

 

Source : Communiqué de presse Jenji

Partager sur :

Lire aussi #Startup

La SportTech sur le devant de la scène

propulsé par Le Tremplin

Prenons un pas de côté pour mesurer le chemin parcouru par la SportTech depuis le lancement du Tremplin en 2015. Qui aurait pu imaginer il y a 4 ans qu’une startup du sport puisse faire une introduction en bourse « réussie » si rapidement ? Qui aurait pu imaginer cette croissance phénoménale du nombre d’incubateurs liés au Sport rien qu’en Europe (16 aujourd’hui contre 1 seul en 2015) ? Qui aurait pu imaginer que les incubateurs liés au sport des quatre coins du monde puissent associer leurs forces et leur ambition pour faire rayonner la SportTech à travers un événement comme Le Tremplin_Invest ?