Aller au contenu

Publié le :

[Change ta boîte] HomeExchange offre son service d’échanges de maisons à ses salariés

#Bonnes Pratiques

HomeExchange

Change ta boîte : c’est le nouveau rendez-vous de Paris&Co. Son ambition : insuffler de bonnes idées à partir d’actions positives déjà éprouvées dans des entreprises pionnières, pour changer le monde à petits pas.
Rencontre avec Charles-Edouard Girard, co-fondateur de HomeExchange, qui nous dit tout sur la mise en place d’une belle initiative : offrir les services de l’entreprise à ses salariés. 

 

Depuis 5 ans, la startup HomeExchange, anciennement GuestToGuest, offre son service à ses salariés. Une évidence pour les fondateurs dont l’esprit de partage fait partie intégrante de la culture d’entreprise. Résultat : 60 % des salariés bénéficient de cet avantage dont l’un des objectifs est d’améliorer le service de l’intérieur en expérimentant soi-même l’échange de maisons.

 

Le constat

Une équipe jeune qui peut difficilement profiter de l’échange de maisons ou qui n’ose pas passer le cap, la plupart des salariés étant récemment installés dans leur logement, depuis peu, en location. Pourtant, en France, le prêt de son appartement est autorisé, seule la sous-location peut être refusée par le propriétaire.

 

Le facteur déclenchant

L’action a été mise en place chez GuestToGuest il y a environ 5 ans. Au moment du rachat de HomeExchange en 2017 par GuestToGuest, les fondateurs ont souhaité continuer à proposer ce service à l’ensemble des salariés en optimisant le processus. L’objectif : ôter les freins à l’échange de maisons même chez les plus jeunes des salariés.

« Notre service est majoritairement utilisé par des familles et notre équipe est relativement jeune. La plupart des salariés sont en location depuis peu ou encore chez leurs parents et ne savent en outre pas forcément qu’ils peuvent prêter leur appartement. Ils aiment déjà voyager et nous les aidons donc à tester le service. Il était donc important pour nous de leur faire vivre l’expérience de l’échange de maisons et d’encourager le fait de prêter son logement ».

 

Objectifs de l’entreprise avec la mise en place de cette action

Tickets restaurants, télétravail doté de règles définies par les salariés eux-mêmes, mutuelle d’entreprise… La direction de HomeExchange est en discussion permanente avec ses collaborateurs pour proposer des avantages sociaux toujours plus pertinents. Le fait d’offrir le service de l’entreprise s’est imposé et la démarche a été plébiscitée par les salariés eux-mêmes.

Par ailleurs, l’utilisation du service par les collaborateurs eux-mêmes a pour vertu de les aider à améliorer le produit en continu et d’augmenter leur empathie pour les clients afin de mieux répondre à ces derniers.

 

Le fonctionnement

Equipe HomeExchange

Le système technique ne permet pas d’offrir d’abonnement. Les salariés doivent donc faire la démarche de souscrire l’abonnement à 130 € et se le faire rembourser par le service comptabilité de HomeExchange. Ils disposent par ailleurs de points illimités, leur permettant de choisir des maisons comme bon leur semble. Aujourd’hui 80 salariés bénéficient du service, ainsi qu’une vingtaine de stagiaires et d’indépendants qui consacrent au moins la moitié de leur temps de travail pour HomeExchange. Les anciens salariés conservent cet avantage jusqu’à un an après leur départ de l’entreprise.

« L’intention n’était pas de sensibiliser de nouveaux clients mais d'inciter les salariés à accueillir des membres de HomeExchange chez eux pour vivre l'expérience de l'échange de maisons ».

 

Coût alloué et temps requis pour la mise en place de l’action

Un référent du service comptabilité a été désigné pour suivre cette action via un tableur afin de suivre les remboursements et l’utilisation des abonnements par les salariés.

Le coût annuel est d’environ 4 500 € pour l’entreprise.
En 2019, 60 % des salariés se sont abonnés.

 

Points de vigilance

Les collaborateurs ayant un nombre de points illimité, la plupart utilisent leurs points pour se loger pendant leurs vacances plutôt que d’être dans l’échange pur et dur de leur logement.

« Nous leur avons demandé un engagement moral : rendre possible l’échange lorsqu’ils utilisent le service, même si cela n’est pas toujours réalisable. Ce service est trop considéré comme un avantage en nature et sacrifie un peu l’esprit d’échange qui est la base de notre service et l’état d’esprit de cette entreprise. Nous ajustons donc en permanence ! ».

 

C’est possible ailleurs ?

« Quand on est en BtoC, l’accès à ce type de services est impératif. Si vous voulez développer votre boîte, il faut que les salariés testent. Le lien avec l’entreprise s’en retrouvera renforcé, ce n’est que du positif et chez nous, nous faisons cela car nous ».

 

En savoir plus sur HomeExchange

Crédits photos : Brina Blum / UnsplashHomeExchange

 

Ecouter le podcast : [Change Ta Boite] : HomeExchange offre son service d’échanges de maisons à ses salariés

Partager sur :

Lire aussi #Bonnes Pratiques

L’innovation RH face à la crise : 11 solutions solidaires pour traverser cette période

La fonction RH où le contact humain et l’échange constituent le cœur du métier sont aujourd'hui particulièrement mis à l’épreuve par la distance nécessaire imposée par la crise. Nous vous proposons de découvrir 11 startups accompagnées par  Rhizome, qui ont adapté leurs solutions  en s’inscrivant dans la dynamique de solidarité qui ont pour objectif d’aider à traverser cette période particulière dans les meilleures conditions possibles.