Aller au contenu

En bref

  • Date de création :

    04 décembre 2017
  • Fondateurs :

    Berengère Lebental, Cécile Villette et Rihab Jerbi
  • Site internet :

    https://www.altaroad.com/

Les capteurs d'Altaroad, une alternative intelligente aux ponts-bascules

Racontez-nous l’histoire d’Altaroad

ALTAROAD est né de la rencontre fin 2015 de deux profils complémentaires - chercheur en ingénierie civile et consultant en stratégie digitale - réunis par la même conviction : la nécessité d’agir pour optimiser l’impact environnemental, en particulier pour la construction et des transports, très gourmands en énergie et très polluants.

Le brevet déposé par mon associée, Bérengère, pour l’X, le CNRS et l’IFSTTAR, pour mesurer les déformations des routes a servi de base pour la création d’une plateforme de gestion du trafic industriel et de traçabilité des matériaux transportés.

Quelle est votre innovation ?

ALTAROAD permet de rendre les infrastructures intelligentes en les rendant sensibles. On propose une nouvelle manière de détecter les caractéristiques des poids lourds. La solution permet de peser et tracer les matériaux transportés, où qu’ils soient générés, et donc de passer d’une gestion souvent manuelle et contraignante du suivi poids lourds à un processus systématique et digitalisé.

On donne ainsi les moyens aux entreprises de reprendre le contrôle des livraisons et de répondre aux exigences de la réglementation européenne sur l’économie circulaire (70% des matériaux recyclés).

Quelle est votre cible aujourd’hui et votre potentiel de marché ?

Les directeurs de chantier. Il y a environ 700 000 chantiers en France chaque année et ceci représente 37,5 milliards d’euros de revenus annuels.

Quels sont vos objectifs / Comment voyez-vous Altaroad dans 3 ans ?

Cette année nous passons de l’expérimentation au déploiement opérationnel sur des chantiers du Grand Paris.

"Dans 3 ans, notre objectif est d’être devenu la référence pour la traçabilité des chantiers en France puis en Europe, et de commencer des déploiements en Asie du Sud Est."

Comment vivez- vous la vie d’entrepreneur ?

C’est une vie intense ! C’est le grand écart entre une grande liberté - organiser ses priorités, choisir sa mission, recruter ses collaborateurs… et une forte pression pour trouver un couple produit / marché dans un temps limité et avec des ressources contraintes.