Aller au contenu

Publié le :

Le Swave, première plateforme française d'innovation fintech, lance sa deuxième campagne de recrutement

#Incubation #Startup

Le Swave lance sa deuxième campagne de recrutement de startups, suite au succès rencontré par son premier programme avec 23 fintechs accompagnées à ce jour, choisies parmi plus de 100 candidatures reçues.

 

Initié par l’Etat et le secteur privé en 2017 et opéré par Paris&Co, le Swave est la première plateforme française d’innovation dédiée à l’accompagnement des fintechs françaises et internationales dans leur développement commercial et partenarial, leur recherche de financement ainsi que dans leur stratégie de recrutement.    

 

Le nouvel appel à projets du Swave a pour objectif de sélectionner une vingtaine de startups qui emménageront, à compter de janvier 2019, aux côtés de celles déjà incubées. Le Swave héberge les startups au sein de ses 2 500 m² d’espaces de bureau situés au sommet de la Grande Arche, en plein cœur du quartier d’affaires de La Défense, à des tarifs préférentiels (moins de 200 €/mois/poste de travail en moyenne).

 

Les candidatures seront jugées à l’aune de cinq critères : le caractère innovant du projet, le potentiel de développement économique, la crédibilité du business plan, la qualité de l’équipe et, surtout, l’adéquation du projet avec les enjeux stratégiques des partenaires privés (Société Générale, NewAlpha AM, Crédit Municipal de Paris, Exton Consulting, AG2R LA MONDIALE, Mastercard & le Groupe Casino). Ces enjeux se regroupent autour de quatre axes thématiques détaillés sur la plateforme de candidature :

  • Finance comportementale & connaissance du client
  • Expérience client appliquée à la finance
  • Finance inclusive
  • Insurtech

Les dossiers de candidatures sont à soumettre avant le 9 novembre 2018 à minuit.

 

A l’issue de la phase de pré-sélection, les projets retenus passeront en session de pitch devant le jury du Swave le 30 novembre et les 3 & 4 décembre prochains. L’intégration au sein du programme se fera, pour les projets retenus, à compter du 2 janvier 2019, pour une durée minimale de douze mois (renouvelable deux fois).

Une bourse dédiée à la diversité sera par ailleurs mise en place à l’issue du processus de sélection pour prendre en charge les frais d’accompagnement de projets retenus et ayant été fondés par des femmes ou des entrepreneurs issus de quartiers dits « Politique de la Ville ». Jusqu’à quatre startups pourront profiter de cette aide qui a pour objectif de favoriser l’accès à l’entrepreneuriat dans le secteur financier de publics qui y sont aujourd’hui peu représentés.

 

Un « package international » sera proposé aux fintechs étrangères afin de favoriser leur projet d’implantation en Île-de-France. L’appui des pouvoirs publics permettra ainsi un accès simplifié à des titres de séjour en France, grâce au programme French Tech Visa dont le Swave est partenaire avec la Direccte. De plus un accompagnement personnalisé sera proposé par la Région Ile-de-France afin de faciliter la création de la filiale française ainsi que la relocalisation de ses dirigeants et ses salariés. Le Swave et ses partenaires contribueront ainsi à renforcer le positionnement de la place de Paris en tant que hub de l’innovation financière en Europe Continentale.

 

URL pour candidater :

https://candidatures.incubateurs.parisandco.com/fr/challenges/appel-a-candidatures-le-swave-saison-2

 

Télécharger le communiqué de presse (français et anglais)

 

Partager sur :

Lire aussi #Incubation, #Startup

La Matmut devient partenaire du Swave, la plateforme Fintech opérée par Paris&Co, premier réseau d’incubateurs de start-up en Europe

propulsé par Le Swave

La Matmut rejoint l’aventure du Swave, la plateforme Fintech opérée par Paris&Co dédiée à l’innovation financière. Elle participera, avec les autres partenaires au pilotage de la deuxième saison de la plateforme, dans une démarche de collaboration avec les start-up incubées.
Elle confirme ainsi son approche pragmatique et collaborative des sujets liés à l’innovation, au service de ses 3,8 millions de sociétaires.