Aller au contenu

Publié le :

Fluicity : Quand être citoyen devient un geste quotidien naturel

#Incubation #Startup

Fluicity team

Paris&Co accompagne de jeunes entreprises pleines d'avenir depuis 20 ans. L'agence de l'innovation de Paris a souhaité mettre en lumière la 1000e startup accompagnée par nos plateformes d'innovation. Signe des temps, Fluicity est dirigée par une femme dans un domaine d'innovation encore nouveau, celui des civitech. Portrait d'une entreprise qui souhaite réinventer la relation entre élus et citoyens par une participation et une considération accrues des deux parties.

 

Vivre une crise de l'intérieur et la surpasser pour innover : c'est sans doute une définition de la résilience que pourrait adopter Julie de Pimodan. La jeune entrepreneuse à la tête de la civitech Fluicity s'est fortement inspirée de son expérience de journaliste dans plusieurs pays du Moyen-Orient au moment des crises démocratiques pour inventer une plateforme visant à faciliter le dialogue entre des décideurs publics et des citoyens. « Là-bas, j'ai été assez marquée par le fossé énorme entre les représentants de nations démocratiques ou non démocratiques et les citoyens ».

Des cours de code, un prototype, une startup

Le constat est simple : la participation du public que ce soit pour les entreprises privées ou les collectivités, est de plus en plus prise centrale pour la prise de décisions, ne serait-ce que pour des questions de performance et de productivité. Et le numérique révolutionne la relation qu'ont ces acteurs avec leurs publics. « Je me suis dit qu'on pouvait aider les politiciens et les acteurs publics à utiliser ces technologies pour être à l'écoute de leurs utilisateurs c'est à dire leurs citoyens. J'ai pris une année sabbatique chez Google pour voir si cette idée, belle et naïve à la base, pouvait prendre : j'ai pris des cours de code, on a monté un premier prototype, on a signé nos deux premiers clients -, la ville de Vernon dans l'Eure et le 9e arrondissement de Paris - grâce à la visibilité offerte par le concours du MIT des innovateurs de moins de 35 ans ». La flamme de l'entrepreneuriat est allumée : Julie de Pimodan quitte Google et lance Fluicity en 2015.

Etre citoyen au quotidien par cercles concentriques

La plateforme se positionne comme un tiers de confiance entre citoyens et élus, entre usagers et entreprises. « Les citoyens lambda n'ont jamais le temps pour l'intérêt général : essayer de concentrer au sein d'une même plateforme différents espaces de participation pour l'intéresser, c'est notre pari pour créer plus de participation sans devoir se reconnecter à différentes plateformes ». Concrètement, l'utilisateur se connecte à son espace via son mobile ou sur ordinateur et en se géolocalisant peut à tout moment prendre la parole sur l'application. Il peut donc à la fois intervenir au sujet de son arrondissement, sa ville, sa région ou encore l'Europe, la Commission Européenne étant depuis peu cliente de Fluicity. La prise de parole prend diverses formes : sondages, enquêtes, réponses à des appels à idées, projets proposés par la collectivité ou signalements citoyens... Le citoyen peut aussi proposer des idées directement et suivre l'évolution de ces propositions. « Notre objectif est de proposer directement toutes ces idées aux décideurs pour les rendre actionnables ».  

20 % d'utilisateurs supplémentaires chaque trimestre

En trois ans, d'une simple plateforme de dialogue entre élus et citoyens au niveau local, Fluicity est devenue une plateforme internationale de consultation et de participation numérique pour décideurs avec une augmentation de 20 % d'utilisateurs chaque trimestre. Des villes, des régions, des métropoles, des associations comme Médecins sans frontières, de grandes entreprises comme BNP Paribas Immobilier, Bouygues, qui ont des projets de long terme sur les territoires pour adapter les demandes des citoyens à leurs projets ou consulter leurs propres salariés sur les décisions de l'entreprise, ont adopté la solution. Des députés également : « Roland Lescure, député de la première circonscription des Français de l'étranger, a adopté Fluicity, qui lui permet de communiquer avec les 300 000 Français qui vivent aux Etats-Unis et au Canada ». Il faut dire qu'au-delà de la simple possibilité laissée aux citoyens et usagers de s'exprimer, Fluicity offre à ses clients une synthèse en temps réel et des synthèses complètes à moyen terme qui vont les aider à réengager la population sur le long terme. Et ça marche : « dans certaines villes, comme Vernon, 12 % de la population de plus de 15 ans est connectée sur Fluicity : c'est devenu un outil de participation assez bien implanté ». Et dans d'autres communes, plus de 35 % des propositions citoyennes sont réalisées : nouveau réseau de pistes cyclables, potager collectif, nouvelle aire de jeux, des centaines de signalements... Une petite victoire de démocratie participative pour des populations éloignées des considérations politiques mais très connectées.  

Prochaines étapes ? Après la France, la Belgique et l'Europe : l'international... Avec la promesse prochaine d'une levée de fonds, grâce à une plateforme désormais solide, des intégrations stratégiques aux vérificateurs d'identité officiels des pays et des clients prestigieux qui font de Fluicity la startup qui se démarque dans le paysage actuel des civitechs européennes.

 

Pourquoi Fluicity a rejoint la plateforme Immobilier de Demain (pôle Ville Durable) de Paris&Co ?« Tout d’abord pour des raisons commerciales : nos cycles de vente sont assez longs et nous nous retrouvons face à des enjeux de saisonnalité pendant les élections politiques qui nous poussent à diversifier nos clients. Les acteurs de l'immobilier partenaires de Paris&Co sont très intéressés par ces logiques là car ils travaillent directement avec les collectivités et sont amenées à travailler avec les citoyens. Ensuite, d’un point de vue stratégique Paris&Co propose un accompagnement adapté à ce dont nous avons besoin aujourd'hui en temps que startup assez mature. On sent que le niveau du coaching va être à la hauteur. Paris&Co reste une référence en termes d'accompagnement et de connexion au reste de l'écosystème, notamment privé. » Julie de Pimodan, CEO et fondatrice de Fluicity.

 

Fluicity, plateforme de participation citoyenne [Interview] Fluicity, plateforme de participation citoyenne

Partager sur :

Lire aussi #Incubation, #Startup

La Matmut devient partenaire du Swave, la plateforme Fintech opérée par Paris&Co, premier réseau d’incubateurs de start-up en Europe

propulsé par Le Swave

La Matmut rejoint l’aventure du Swave, la plateforme Fintech opérée par Paris&Co dédiée à l’innovation financière. Elle participera, avec les autres partenaires au pilotage de la deuxième saison de la plateforme, dans une démarche de collaboration avec les start-up incubées.
Elle confirme ainsi son approche pragmatique et collaborative des sujets liés à l’innovation, au service de ses 3,8 millions de sociétaires.