Aller au contenu

Publié le :

"A New York, nous avons rencontré Bloomberg, la filiale Américaine de BNP et Mastercard"

#Expérimentation

Chaque année, le Club Open Innovation organise une LEX, Learning EXpedition, à la découverte d'un écosystème de l'innovation à l'étranger. Après Oslo, Berlin et San Francisco, place en 2017 à New York et à ses extraordinaires start-up et grands comptes. Axe privilégié pour cette édition : la transformation des entreprises. Interview de Naïma Jomni, du Club Open Innovation.

Chaque année, le Club Open Innovation organise une LEX, Learning EXpedition, à la découverte d'un écosystème de l'innovation à l'étranger. Après Oslo, Berlin et San Francisco, place en 2017 à New York et à ses extraordinaires start-up et grands comptes. Axe privilégié pour cette édition : la transformation des entreprises. Interview de Naïma Jomni, du Club Open Innovation.

 

Vous êtes partis avec des membres du Club Open Innovation dans le cadre d'une Learning Expedition, à New York, en mai dernier. Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste une LEX ?

La Learning Expédition est une des activités proposée aux membres du Club Open Innovation de Paris&Co. Nous regroupons une soixantaine de grands comptes souhaitant avoir un espace commun où partager des bonnes pratiques en matière d'Open Innovation et rencontrer des start-up. Une fois par an, nous leur proposons d'aller à la rencontre d'un écosystème d'innovation à l'étranger. La LEX c'est environ 3 jours intensifs de visites des lieux emblématiques de cet écosystème (incubateurs, chambres de commerce, grands comptes...) et les acteurs qui l'animent. C'est aussi l'occasion pour les membres du Club de se retrouver loin du bureau et déconnectés des urgences du quotidien pour mieux partager leurs expériences et prendre du recul.

 

Cette LEX avait-elle une thématique ou une tonalité particulière ?

Cette année, en dehors de la découverte de l'écosystème d'innovation new-yorkais, nous avons souhaité travailler sur une problématique commune à tous les membres du Club. Etant donné qu'ils sont tous sur des secteurs très différents, il est difficile de satisfaire tout le monde en terme de diversité des start-up rencontrées. Nous avons donc choisi de centrer cette LEX sur la transformation des entreprises à travers l'exemple de grands comptes new-yorkais tels que Bloomberg, la filiale Américaine de BNP ou Mastercard.

 

Avec quels groupes français êtes-vous partis là-bas ? Qu'attendaient-ils de ce séjour et quels retours vous en ont-ils faits ?

Il y avait environ 2 participants par grand groupe parmi lesquels Carrefour, Enedis, Safran, Total, Diam International, JC Decaux, Bouygues, EDF, Gemalto, Groupe UP, L'atelier BNP Paribas, Sodexo, la ligue de l'enseignement, La Poste et Car Studio (groupe Mobivia).Ce sont principalement des personnes issues des directions innovation de ces grands groupes. Pour eux la LEX c'est un outil de veille, de sourcing de start-up étrangères et d'inspiration surtout.Tous étaient ravis de leur participation ! Nous avons pu faire un débriefing à chaud avec tout le groupe à l'issue de ces 2 jours et demi. Leurs retours ? Un format adapté à la découverte de New York et de son écosystème, des interventions variées et de qualité, deux journées et demi très riches. Ce qu'ils ont tous apprécié, c'est de pouvoir se retrouver en dehors du bureau, entre eux, d'échanger lors des transferts d'un lieu à l'autre (beaucoup de marche dans les rues de New York, propices à l'échange) et de se rendre compte qu'ils ont tous les mêmes problématiques, des sujets communs, des choses à faire ensemble. Cela les rassure et les motive !

 

En savoir plus sur le Club Open Innovation

Partager sur :

Lire aussi #Expérimentation

Les nudges, ces petits coups de pouce qui font changer durablement les comportements

propulsé par Paris & Co

Comment améliorer l’impact écologique de nos actions les plus simples, les plus habituelles ? Les campagnes d’information, les amendes, ou les contraintes législatives traditionnellement utilisées par la puissance publique pour éviter certains comportements montrent souvent leurs limites face à des gestes quotidiens, profondément ancrés dans nos pratiques. La solution : la démarche nudge, qui vise à orienter les comportements vers des pratiques plus vertueuses, par suggestions indirectes.

Avec Peeksprint vos photos de vacances deviennent des cartes postales !

Depuis près de quatre mois, la start-up Peeksprint expérimente au pied de l’escalier du Pont Notre-Dame, Paris 4e, une borne interactive, qui permet d’imprimer instantanément des cartes postales personnalisées, avec des timbres, à partir des photos de son Smartphone. Une boite aux lettres est même intégrée à la borne.

Si vous n’avez pas encore imprimé vos photos en carte postales, courrez-y vite, l’expérimentation de la borne interactive Peeksprint sur les quais de Seine se termine à la fin du mois !